L’hypnose clinique pour enfants

J’ai fait dernièrement une formation portant sur l’hypnose pour les enfants venant compléter ma formation d’hypnose clinique.

L'induction hypnotique

L’hypnose infantile est assez récente et ne cesse de rencontrer un vif succès d’année en année plus important.

Le premier pédiatre qui s’intéresse à l’hypnose infantile est le Dr Frantz Baumann, à San Francisco, qui écrit des articles sur l’utilisation de l’hypnose infantile dans les cas d’énurésie, d’encoprésie et d’abus de drogues.

Le premier manuel d’hypnose et d’hypnothérapie pour les enfants a été publié en 1981 par le Gail Gardner et Karen Olness, traduit en français en 2006.

Petit rappel de définition

Selon la définition de l’association psychologique américaine ( The Society of Psychological Hypnosis, Division 30 de l’American Psychological Association. Disponible en ligne: http://psychologicalhypnosis.com/info/)

L’hypnose est un état de conscience impliquant une attention focalisée et une conscience périphérique réduite caractérisée par une capacité accrue de réponse à la suggestion;

l’hypnotisabilité est la capacité d’un individu à expérimenter des modifications suggérées de la physiologie, des sensations, des émotions, des pensées ou du comportement au cours de l’hypnose;

l’hypnothérapie : utilisation de l’hypnose dans le traitement d’un trouble ou d’une préoccupation d’ordre médical ou psychologique.

L’hypnose est un état de concentration qui permet d’utiliser notre esprit de manière plus puissante.
Cela nous permet de mieux utiliser nos ressources et ainsi de modifier efficacement certains aspects de nos fonctions physiologiques et neurologiques.

Ainsi, l’hypnose est un outil qui va renforcer les compétences existantes ou sous-développées. C’est une capacité à déplacer l’attention pour la focaliser sur des stratégies de résolution de problèmes ou sur des modulations de pensées, d’émotions ou de comportements ou sur l’exploration de nouvelles capacités.

Comme généralement c’est dans l’enfance et la petite enfance que les enfants ont cette capacité de déplacer leur attention en la focalisant ailleurs,
l’hypnothérapeute va alors aider les enfants à développer et cultiver cette capacité pour qu’ils apprennent à utiliser à leur avantage leurs ressources internes afin de gérer un large éventail de problèmes de santé ou de vie.

Cette capacité peut prendre plusieurs noms, comme un travail de visualisation ou de pleine conscience.

L’hypnose pour enfants, pour quelles applications ?

L’hypnose clinique pour enfants est un outil qui peut intervenir dans un multitude de problématiques tant sur le plan de la santé du corps que sur le plan psychologique.

Je note ici les problèmes sur lesquels je peux intervenir :

  • problèmes d’habitude : sucer son pouce, énurésie, ronger ses ongles
  • problèmes psychologiques : anxiété de séparation, anxiété sociale, anxiété de performance, trouble obsessionnel compulsif (TOC), Trouble de stress post traumatique (TSPT), Phobie, deuil, tristesse, dépression
  • troubles du sommeil : insomnies, réveils nocturnes

Comme je reçois les enfants majoritairement avec leur accompagnateur, je parle de l’hypnose dès le premier entretien en disant que c’est un outil dont je peux, avec leur accord, me servir sans que cela soit obligatoire.

L’enfant entre et sort de l’hypnose très facilement sans parfois que cela se remarque pour l’accompagnant parce que cette capacité, je le redis, est une capacité que possède naturellement le petit enfant et l’enfant.

Il est aussi utile de rappeler que toute hypnose est une auto-hypnose. Je ne suis que le guide du processus. Comme l’adulte, l’enfant ira seulement là où il le souhaite et seulement là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.