Comment définir le narcissisme ?

En psychologie, pour parler des « narcissiques », on parle de « trouble de la personnalité narcissique », c’est à dire que l’on parle d’une personne qui souffre d’un certain nombre de symptômes dont les critères sont définis par le DSM (Manuel Diagnostic des Troubles mentaux). Voir l’article sur Wikipedia.
Pour définir ce trouble chez une personne, le DSM spécifie qu’un individu a besoin de répondre à au moins 5 de ces critères pour justifier cette étiquette peu flatteuse et dévalorisante.
Or cette étiquette pose un problème sociétal et relationnel.
D’une part la personnalité narcissique est une étiquette que l’on donne volontiers à toute personne qui nous offense « C’est un pervers narcissique ! »
D’autre part, la personnalité narcissique est sans doute la personnalité qui fait le plus peur et, pour cause, puisqu’il suffirait de s’aimer un peu trop (mais qu’est ce que trop ?) pour se penser avec effroi comme narcissique.

Narcisse

Narcissique et estime de soi

L’estime de soi est indispensable à l’être humain. C’est un signe de bonne santé mentale. Mais il est facile de penser que l’estime de soi est le chemin de la vanité, la porte ouverte sur le narcissisme. Si bien que cette distinction entre narcissisme et estime de soi est fondamental.

La différence pourrait être simple.
L’estime de soi repose sur ce que l’on sait de soi par les réalisations que nous avons maitrisées, les valeurs auxquelles nous adhérons et les attentions que nous avons donnés aux autres.
Le narcissisme est fondé sur la peur de l’échec ou la peur de la faiblesse, l’accent sur soi-même en se considérant le meilleur, un sentiment profond d’insécurité et l’impression d’être incompris.
Sommairement, on pourrait dire que
– Le narcissisme favorise les rivalités tandis que l’estime de soi favorise la compassion.
– Le narcissisme implique l’arrogance tandis que l’estime de soi implique l’humilité.
– Le narcissisme oblige à abattre les autres pour se maintenir au-dessus des autres, tandis que l’estime de soi conduit à voir chaque être humain comme une personne de valeur.

Le narcissisme est une image fantasmatique de soi. Par exemple, cela peut se construire quand les parents complimentent les enfants pour des compétences qu’ils n’ont pas. Les enfants, face à ces louanges vides, se comportent alors comme si ils n’avaient jamais été gratifié. Ils se sentent invisibles, en insécurité et ressentent une pression anomale pour ce qu’ils ne sont pas. Cela se traduit par des angoisses et peut conduire à une réponse narcissique de la personnalité.
Au contraire, les parents qui sont à l’écoute de leurs enfants et les complimentent sur ce qu’ils réalisent réellement, permettent à leurs enfants de grandir avec un sens précis de ce qu’ils sont. Autrement dit, avec une bonne estime de soi, éloignée de toute vanité.

La société joue son rôle dans la construction de l’estime de soi et du narcissisme. Les normes de valeurs auxquelles nous adhérons sont issues des normes sociales. Une société peut définir des normes dans lesquelles les gens vont se sentir bien et donc développer dans la population une bonne estime de soi. Mais elle peut aussi définir des normes inatteignables et favoriser le narcissisme.

La norme de la maigreur pourrait faire partie de ces normes irréalisables qui mettent en défaut certains adolescents.

L’estime de soi est un besoin fondamental, essentiel à la survie. Elle permet ainsi de développer un sentiment de sécurité en donnant du sens au monde.

Les vrais narcissiques

Le vrai narcissique, le narcissique pathologique, est rare. Beaucoup de narcissiques souffrent surtout d’une étiquette surutilisée. Ils peuvent avoir une bonne estime d’eux avec parfois des envies, des besoins de parler de leur ego, de leurs réalisations. Et inversement, certains vrais narcissiques ne sont jamais désignés comme tels parce qu’il est parfois difficile de comprendre les différentes formes que peut prendre le trouble.

La personnalité narcissique

Le trait narcissique est un trait que nous avons tous, à un degré plus ou moins important. Ce trait peut parfois être bénéfique pour nous quand nous avons besoin de nous sentir spécial. Il alimente même la confiance en nous qui nous permet de prendre des risques. Nous pouvons donc être un narcissique sain. C’est se sentir tout le temps spécial ou trop spécial qui peut poser problème et qui fait souffrir.
Car, le trouble narcissique est un trouble de santé mentale qui ne peut être diagnostiqué que par un professionnel de la santé mentale. On le suspecte lorsque les traits narcissiques nuisent au fonctionnement cognitif quotidien d’une personne. Le dysfonctionnement cause très souvent des difficultés sévères dans les relations interpersonnelles.

Les différents visages de la personnalité narcissique

Notre culture a souvent mis en relief des personnalités narcissiques. Pour ne citer qu’un exemple, Alfred Hitchcock met en scène 4 personnalités de pervers narcissiques. (La Corde, L’ombre d’un doute, Soupçons, L’inconnu du Nord-Express). Les personnages sont autant attirants qu’inquiétants.
Mais dans la vraie vie, les narcissiques ne sont pas aussi « stéréotypés ».

Certains peuvent même passer pour des altruistes, consacrant leur vie à aider les autres. Mais leur façon de se proclamer « martyr » rend très difficile les rapports sociaux.

D’autres se semblent très sensibles aux humeurs des autres, mais ne supportent pas la moindre critique et ont un besoin de réconfort et de soutien constants. Ce sont des personnes qui se sentent spéciales dans un sens négatif. Ce sont des génies incompris pensent ils.
Bien sûr, un seul trait de personnalité ne suffit pas à déterminer si le trouble existe ou n’existe pas. Fort heureusement tous les altruistes ne sont pas narcissiques et tous les empathiques non plus !
En fait le narcissique se sent supérieur aux autres, mais n’en est pas satisfait. Tout les distingue des autres : leurs comportements, leurs pensées et leurs actes. Mais si ce sentiment de distinction les apaise, cela les oblige aussi à ressentir une angoisse permanente pour toujours atteindre l’image qu’ils ont d’eux. Leur ego est particulièrement instable.

Une réaction au sujet de « Comment définir le narcissisme ? »

  1. marc Réponse

    Le pire c’est quand vous tombez sur un pervers-narcissique, c’est vraiment horrible..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *