Hypnose et mouvements alternatifs

Pour compléter ma formation en hypnose clinique (voir la page ou voir l’article), j’ai suivi une formation en mouvements alternatifs hypnotiques MAH ® auprès de Michel Valette Rossi à l’Institut Miltlon H.                Erickson.

Cet outil s’inspire de l’EMDR (désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires), technique thérapeutique mise au point par Francine Shapiro.  Comme l’EMDR, les MAH permettent d’intervenir dans les problématiques liées aux traumatismes, aux phobies, aux troubles anxieux et addictifs ainsi qu’aux pensées et émotions négatives.

 

Les deux méthodes : EMDR et MAH

Les deux méthodes, basées sur des stimuli externes guidés en mouvements alternatifs, permettent de soigner les symptômes liées à la détresse émotionnelle qui résultent d’expériences de vie perturbantes. Les deux méthodes montrent que  l’esprit peut en fait guérir du traumatisme psychologique autant que le corps se rétablit du traumatisme physique.

Le cadre théorique des deux méthodes est celui du modèle de traitement de l’information adaptative. Cela dit que certains souvenirs associés à des expériences de vie défavorables peuvent rester non traités en raison du niveau élevé de perturbations rencontrées au moment de l’événement. La mémoire stockée peut être liée aux émotions, aux cognitions (croyances et pensées) négatives et aux sensations physiques expérimentées au cours de l’événement. La mémoire non traitée peut alors affecter la façon dont une personne répond aux expériences négatives similaires ultérieures. Grâce au traitement EMDR et MAH, ces souvenirs fragmentés peuvent être retraités afin qu’ils deviennent plus cohérents et moins perturbateurs.

Ainsi, en utilisant les protocoles détaillés et les procédures apprises en formation EMDR ou MAH, les cliniciens aident les patients à activer leurs processus de guérison naturelle.

 

L’EMDREMDR ou MAH

La thérapie EMDR est une approche à huit étapes qui identifie et traite les souvenirs des événements négatifs et traumatiques qui contribuent aux problèmes actuels. Après que la personne en thérapie accède rapidement à un mémoire non résolu, il ou elle se concentrera sur le stimulus externe délivré par le thérapeute. Ces indices peuvent inclure des mouvements oculaires, des tapes ou des sons alternatifs. Au cours de chaque ensemble de stimulus bilatéraux ou de double attention, de nouvelles associations apparaissent sous la forme d’idées, d’autres souvenirs et de nouvelles émotions. Après chaque ensemble, le patient rapporte brièvement ce qui a émergé dans la conscience et le prochain objectif d’attention est identifié pour le traitement. Les objectifs de traitement pendant le traitement EMDR comprennent les événements passés, les déclencheurs actuels et les besoins futurs.

Les MAH

La thérapie MAH est au croisement de l’Hypnose, de l’EMDR, des TCC et de la psychanalyse. Elle se veut une technique de libération émotionnelle qui, par le jeu de stimulations bilatérales oculaires, kinesthésiques et auditives, va libérer en mobilisant les deux hémisphères cérébraux dans un traitement de l’information tant émotionnel que rationnel, va permettre d’intégrer les épisodes douloureux par retraitement libérateur.

L’utilisation des MAH dépasse très largement la résolution des traumatismes puisqu’ils sont appropriés dans beaucoup de problématiques psycho-comportementales telle que les phobies, les troubles anxiodépressifs, les problèmes d’estime de soi, de confiance en soi, d’affirmation de soi, d’addictions et de troubles psychosomatiques.

Conclusion

Personne ne sait comment une forme quelconque de psychothérapie fonctionne dans le cerveau. Cependant, nous savons que lorsqu’une personne est très en colère, son cerveau ne peut pas traiter l’information comme il la traite habituellement. Il y un moment comme «gelé dans le temps». Et se souvenir d’un traumatisme peut être aussi douloureux que de le vivre la première fois car les images, les sons, les odeurs et les sentiments n’ont pas changé. De tels souvenirs ont un effet négatif durable qui interfère avec la façon dont une personne voit le monde et la façon dont elles se rattachent à d’autres personnes.

Il existe d’autres thérapies qui reprennent cette idée théorique, mais pour moi, cette formation fait comme un chapeau sur toutes mes autres formations (TCC, hypnose, psychogénéalogie) et permet d’offrir un nouvel outil à des patients désireux de se « libérer » rapidement et efficacement du poids des événements ou des pensées négatives.

2 réactions au sujet de « Hypnose et mouvements alternatifs »

  1. Martine Réponse

    Bonjour
    Est-il possible de pratiquer des séances de MAH par Skype ?

    • mary.gohin Auteur ArticleRéponse

      Bonjour. Cela me parait difficile, un peu comme l’hypnose. Mais je l’ai déjà fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *